Accueil

 Bienvenue  sur  le  site  « Modalités  du  Fictionnel »

 

Le Centre de recherche « Modalités du fictionnel » constitue l’une des quatre équipes internes de l’Unité de Recherche sur l’Histoire, les Langues, les Littératures et l’Interculturel (UR H.L.L.I., EA 4030). Ses travaux portent plus particulièrement sur les mutations que put connaître la littérature française durant deux des phases essentielles de notre histoire littéraire, d’une part le Moyen Âge tardif et la période renaissante, d’autre part les périodes moderne et contemporaine. Ainsi se rattachent-ils directement à la thématique « Frontières. Limites. Échanges », à laquelle se consacrent depuis 2009 les membres de l’UR H.L.L.I.

De tout temps, la littérature a été le reflet de la civilisation et de ses évolutions. Les changements de paradigmes constatés aujourd’hui ont été préparés de longue date, et ils ne sont pas des faits isolés. Ils sont apparus quasi simultanément dans l’ensemble des pays d’Europe. Mais ils se sont propagés plus rapidement sous l’effet de l’évolution de la technique et de l’importance de la communication. Dans la droite ligne de ces mutations, la littérature n’a cessé de se métamorphoser pour rendre compte des nouvelles réalités, les thématiques abordées par les œuvres littéraires connaissant de constants renouvellements, les genres se modifiant en liaison avec l’émergence de nouveaux écrivains et de nouvelles pratiques.

Le Centre de recherche « Modalités du fictionnel » se consacre, dans cette perspective, à l’étude de textes et de pratiques littéraires qui prennent pour objet le récit et le romanesque, les exercices poétique et dramatique, l’écriture de l’histoire, mais aussi les réflexions philosophique et artistique. Son champ de recherche est donc large et pluridisciplinaire. Son interrogation sur la littérature est étroitement liée à la réflexion d’autres sciences humaines, histoire, philosophie, linguistique, sémiotique, sociologie, psychanalyse, etc. « Modalités du fictionnel » s’affirme ainsi ouvert au dialogue, sollicite la confrontation, l’échange permanent entre ces divers champs de connaissance.

Sans se départir de leur spécificité de littéraires ou de philologues ou de leurs engagements scientifiques respectifs, les enseignants-chercheurs de l’équipe réalisent pour ce faire des actions thématiques communes (colloques, Journées d’Étude, Tables Rondes, Séminaires, conférences, publications) impliquant de manière transversale l’ensemble des membres de l’Unité de Recherche H.L.L.I. Leurs relations scientifiques avec les laboratoires hexagonaux et étrangers parachèvent cette articulation et contribuent à insérer les activités de l’équipe dans l’espace européen de la recherche.

Le Centre de recherche « Modalités du fictionnel » mène parallèlement une politique d’encouragement à la participation des étudiants aux colloques et Journées d’Étude organisés sous sa houlette afin de stimuler leur intérêt pour la recherche et de les former à la méthodologie scientifique. Par ailleurs, les doctorants et les post-doctorants de l’équipe se voient confier, chaque année, l’organisation d’une Journée d’Étude Jeunes chercheurs ouvertes aux doctorants de l’Unité de Recherche, de l’École Doctorale et des autres Universités.